Konenki
Vous lisez

Quel soutien-gorge est fait pour moi ?

0
quel soutien gorge est fait pour moi ?
Style

Quel soutien-gorge est fait pour moi ?

80% des femmes ne portent pas de soutien-gorge à leur taille, et vous ?

Poire, pomme, gant de toilette, refaits…comment bien choisir son soutien-gorge en fonction de ses formes de sein ?

Ce que nous détestons le plus, c’est le gras qui déborde de notre soutien-gorge. On a aussi les soutifs qui nous scient les épaules, celui qui aplatit nos « attributs », celui qui laisse tout tomber sur la table, là, comme ça… Bref, quel soutif choisir pour avoir des seins de compét’ ?

Comment choisir le bon soutien-gorge ?

Déjà, on choisit la bonne taille ! Ça paraît évident mais n’hésitez pas à vous faire aider par votre vendeuse, une vraie vendeuse, c’est elle qui a la clé. 

Il est déjà important de comprendre que votre tour de poitrine évolue avec le temps, avec la vie, au fil des grossesses, des pertes ou prises de poids.

Il faut donc prendre ses mensurations régulièrement afin de choisir la bonne taille. La taille de soutien-gorge s’appuie sur deux mesures : votre tour de dos (à prendre sous la poitrine) et votre tour de poitrine (à prendre au niveau de la pointe des seins). 

Des petites astuces pour choisir le bon soutien-gorge

Il existe quelques petites astuces pour vérifier que votre soutien-gorge s’adapte à votre cage thoracique. Dans le dos, il doit former une ligne horizontale. Vos seins doivent remplir les bonnets sans dépasser, et les bretelles doivent coller à la peau sans la scier.

Si vous avez une petite poitrine, il vaut mieux choisir un soutien-gorge triangle qui offrira un maintien léger et naturel. Ou un push-up qui mettra votre petite poitrine en valeur.

 Si vous avez une forte poitrine, choisissez plutôt un soutien-gorge corbeille ou emboîtant. De préférence à armatures pour assurer un excellent maintien tout en sublimant la silhouette.

N’hésitez pas à l’essayer avec un tee-shirt ou un pull collant, si ça déborde, c’est pas bon ! Et si vos seins n’ont pas un joli maintien, si vous ne vous reconnaissez pas, laissez tomber tout de suite. Dans le doute, il n’y a pas de doute !

Pour aller plus loin…

https://www.konenki.fr/le-relachement-ineluctable-de-la-poitrine/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *