Konenki
Vous lisez

Les sautes d’humeur en période de préménopause

0
Les sautes d'humeur en période de préménopause
Préménopause / Ménopause

Les sautes d’humeur en période de préménopause

Les sautes d’humeur en période de préménopause sont courantes selon certains témoignages.

Les femmes sont deux fois plus nombreuses que les hommes à faire un épisode de dépression dans leur vie. Cela commence à la puberté, puis à la grossesse et enfin à la préménopause. 

Cette dernière est une période à risque pour la dépression et une réalité psychosociale et physiologique dont la dimension neurobiologique est souvent sous-estimée.

La baisse des niveaux d’œstrogènes associée à la ménopause peut causer plus que ces bouffées de chaleur désagréables. Elle peut également donner à une femme l’impression d’être dans un état constant de syndrome prémenstruel. Malheureusement, ces changements émotionnels font partie intégrante de la ménopause.

Voici quelques-uns des changements émotionnels que connaissent les femmes en préménopause ou en ménopause :

  • Irritabilité
  • Sentiment de tristesse
  • Manque de motivation
  • Anxiété
  • Agressivité
  • Difficulté de concentration
  • Fatigue
  • Changements d’humeur
  • Tension

Si vous vous sentez irritable et triste, il y a de fortes chances que cela soit lié à la préménopause, mais les symptômes énumérés ci-dessus ne sont pas uniquement liés à la ménopause. Il existe un certain nombre de conditions qui peuvent vous faire vous sentir carrément irritable. Parlez-en à votre médecin, dites-lui comment vous vous sentez, afin qu’il puisse exclure d’autres conditions médicales ou psychiatriques.

Comment puis-je faire face aux changements d’humeur en période de ménopause ?

L’irritabilité et le sentiment de tristesse sont les symptômes émotionnels les plus courants de la ménopause. Souvent, ils peuvent être gérés par des changements de style de vie, comme l’apprentissage de moyens de se détendre et de réduire le stress.

Voici quelques conseils qui peuvent vous aider à mieux gérer vos humeurs :

Faites de l’exercice ! Le sport réduit le stress, l’anxiété, la dépression et libère des endorphines qui sont des molécules libérées par le cerveau nous donnant des effets euphorisants, une sensation de bien-être.

Trouvez une technique qui va vous calmer, vous recentrer, telle que le yoga, la méditation ou la respiration rythmique. A chacune sa solution.

Évitez les tranquillisants et l’alcool qui ne font qu’ajouter un mal-être à votre état.

Engagez-vous dans un exutoire créatif qui favorise un sentiment d’accomplissement.

Voyez vos amis, votre famille, votre socle, parlez-en, libérez-vous !

Si vous vous sentez de plus en plus incapable de faire face à la situation, consultez votre médecin. Il pourra peut-être vous recommander une thérapie qui vous permettra de surmonter cette période difficile.

Vous avez du mal à vous concentrer, vous oubliez tout. Est-ce un aspect normal de la préménopause ?

Malheureusement, des difficultés de concentration et des problèmes de mémoire mineurs peuvent faire partie de la préménopause. 

Celle-ci perturbe l’équilibre hormonal de l’organisme. En même temps, le cerveau contient des récepteurs d’oestrogènes et réagit à cette hormone, qui aide le cerveau à mieux fonctionner et contribue à la mémoire et à la fluidité verbale. Lorsque le niveau d’oestrogènes dans le corps chute, rien d’étonnant alors à ce que vous souffriez de pertes de mémoire inattendues. 

Mieux vaut préférer en rire que bloquer sur ces absences. Dites-vous que nous sommes toutes pareilles.

A vous de trouver le moyen de stimuler votre mémoire pour garder votre cerveau actif (jeux, exercices de mémoire, etc.).

Vous pouvez aussi avoir recours à certains compléments alimentaires contenant de la vitamine B, ils aident vraiment.

Pour aller plus loin…

https://www.konenki.fr/menopause-precoce-ou-qui-arrive-tot-symptomes-traitements/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *