Konenki
Vous lisez

Bouffées de chaleur : et si on essayait la méditation ?

0
Bouffées de chaleur
Préménopause / Ménopause

Bouffées de chaleur : et si on essayait la méditation ?

La méditation peut-elle nous aider à éliminer nos bouffées de chaleur et sueurs nocturnes ? A t-on enfin trouvé un traitement efficace et sans danger pour se débarrasser du symptôme le plus dérangeant de la ménopause ? C’est ce qu’a voulu déterminer la clinique Mayo à Rochester en menant une enquête parue en 2019 auprès de 1744 femmes âgées de 40 à 65 ans.

Premier constat de l’enquête publiée dans The Journal of the International Menopause Society : la méditation et la pleine conscience peuvent être associées à une diminution des symptômes de la ménopause chez les femmes.

Les chercheurs ont découvert que « poser son attention » ou « méditer » peut être particulièrement utile pour les femmes ménopausées qui veulent lutter contre les bouffées de chaleur, l’irritabilité, l’anxiété et la dépression.

Concentrer son attention sur le moment présent et observer les pensées et les sensations sans porter de jugement aiderait donc les femmes à être moins stressées et à réguler leur humeur.

Richard Sood, spécialiste de la santé des femmes à la clinique Mayo et auteur principal de l’étude, a constaté que les femmes d’âge mûr ayant un score plus élevé en matière de pleine conscience et méditation présentaient en effet moins de symptômes de la ménopause. C’est déjà un bon point !

Concernant les bouffées de chaleur, les résultats de l’étude sont moins évidents. L’étude note certaines améliorations, pas suffisamment marquées pour prouver le bienfait sur les bouffées de chaleur. C’est suffisamment encourageant pour que d’autres études soient menées. De plus en plus de médecins commencent à discuter de la pleine conscience comme une option de traitement potentielle pour les femmes ménopausées.

Le simple fait de comprendre à quel point notre esprit est en pilotage automatique permet déjà un vrai changement. Le but, dans ces moments de pleine conscience, n’est pas de vider l’esprit, mais de devenir un observateur de l’activité de l’esprit tout en étant bienveillante avec soi.

Méditer, c’est aussi prendre une pause. Respirer et observer son propre espace, ses pensées et ses émotions sans porter de jugement. Le calme qui en résulte aide à réduire le stress.

Vous avez des bouffées de chaleur? C’est le moment d’essayer une routine simple pour débutantes

Asseyez-vous ou allongez-vous confortablement. Vous pouvez même acheter un coussin de méditation.
Fermez les yeux.
Ne faites aucun effort pour contrôler la respiration ; respirez naturellement.
Concentrez votre attention sur la respiration et sur la façon dont le corps bouge à chaque inspiration et expiration. Remarquez le mouvement de votre corps lorsque vous respirez. Suivez votre souffle, observez votre poitrine, vos épaules, votre cage thoracique et votre ventre. Concentrez votre attention sur votre respiration sans en contrôler le rythme ou l’intensité. Si votre esprit vagabonde, c’est tout à fait normal. Ramenez alors votre attention sur votre respiration.
Maintenez cette pratique de méditation pendant deux à trois minutes pour commencer, puis essayez-la pendant des périodes plus longues.

Pour découvrir les autres symptômes de la préménopause https://www.konenki.fr/qu-est-ce-que-la-premenopause-les-signes-et-les-symptomes/

Pour aller plus loin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *