Konenki
Vous lisez

Ecrire son journal pour aller mieux et trouver son bonheur

0
Ecrire
Moi

Ecrire son journal pour aller mieux et trouver son bonheur

Connaissez-vous le point commun entre Marc Aurèle, Oprah Winfrey, Richard Branson, Nelson Mandela ? Ils ont tous tenu ou tiennent un journal !

Ecrire est une clé pour avoir l’esprit plus clair, de meilleures idées et moins d’anxiété. Après Marc Aurèle et ses Pensées, Saint Augustin et ses Confessions, ce genre littéraire se développe dès la fin du Moyen-Age pour devenir un véritable hobby au XVIIIe siècle. 

Une bonne vieille pratique thérapeutique qui continue à séduire : de nos jours, plus de cinq millions de personnes tiennent un journal en France.

Julia Cameron qui nous livre sa technique dans son best-seller Libérez votre créativité.

Ecrire les « pages du matin » pour clarifier son esprit  

La pratique des  » pages du matin » de Julia Cameron est connue dans le monde entier. Il s’agit de trois pages d’écriture à la main, un flot de conscience qui s’écrit à la première heure. Elles clarifient, réconfortent, cajolent, priorisent et synchronisent la journée à portée de main. 

Cette activité « débranche le cerveau gauche rationnel pour accéder à un soi plus authentique, créatif, émotionnel, inconscient ».

Rassurez-vous, on ne vous demande pas d’écrire un roman, ni de soigner le style. Personne ne lira ces pages. 

Il n’y a pas de mauvaise façon d’écrire ces pages, il s’agit juste de déposer ce qui vous traverse l’esprit. Vous sortez vos poubelles tous les jours, faites de même avec vos pensées pour éviter la rumination. 

Si vous n’avez rien à écrire, écrivez « Je n’ai rien à écrire… » et continuez…

Ecrire pour mettre fin aux pensées envahissantes

Adopter la pratique des « pages du matin » agit comme une décharge de cerveau. Cette pratique vous permettra de vous concentrer sur d’autres choses. 

Que ce soit les petites pensées distrayantes qui monopolisent notre attention ou des problèmes plus importants qui peuvent occuper nos pensées, cette routine nous vide de toutes les « choses », laissant la place pour des pensées plus constructives et créatives. L’écriture aide à éliminer l’anxiété.

Envie, colère, peur, vulnérabilité, procrastination… toutes ces émotions peuvent être mises sur papier et vues pour ce qu’elles sont. 

En mettant toutes ces pensées sur le papier, vous relativisez.

Ecrire et tenir un journal vous aide aussi à découvrir votre créativité. Si vous tenez, sur le long terme vous verrez un fil rouge se former. Eh oui, cela vous permet de vous reconnecter à votre enfant/artiste intérieur… Peut-être allez-vous trouver une vocation, une aptitude. Laissez la force thérapeutique de l’écriture agir…

Dernier bienfait et pas des moindres : l’écriture d’un journal permet de faire taire votre critique intérieure, vos petits saboteurs. Vous les connaissez, ils s’expriment au travers de la petite voix qui vous répète sans cesse que « vous ne pouvez pas, ne savez pas, ne méritez pas… ». Trouvez d’autres méthodes pour mettre fin aux pensées envahissantes https://www.konenki.fr/ruminations-pensees-envahissantes-y-mettre-fin

Important : écrivez à la main. La vitesse est l’ennemi.

Il faut plus de temps pour écrire à la main, et cette lenteur nous aide à nous connecter à notre vie émotionnelle.

Idéalement, vous devriez écrire vos pages dès le matin. On dit que le matin, le voile de l’ego est plus mince. Notre ego serait moins actif et aurait besoin de plus de temps pour se réveiller et commencer avec toutes ses demandes de la journée. 

Évidemment, comme pour chaque routine de bien-être, il faut trouver le cadre qui nous correspond. Si vous êtes plus tranquille le soir, c’est très bien aussi. 

Le principe, c’est de respecter cette pratique et d’en faire une habitude.

Pour aller plus loin…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.