Konenki
Vous lisez

Aliments anti-inflammatoires : Soignez-vous en mangeant !

0
Aliments anti-inflammatoires
Nutrition

Aliments anti-inflammatoires : Soignez-vous en mangeant !

Pendant la préménopause, des douleurs articulaires peuvent apparaitre. La fatigue et les insomnies peuvent aussi entraîner des rhumes, angines etc.. Savez-vous que l’alimentation peut révéler ou accentuer ce genre d’inflammation dans l’organisme ? Certains aliments anti-inflammatoires agissent comme de véritables médicaments et peuvent vous soigner !

Quels sont les aliments anti-inflammatoires ?

Le régime anti-inflammatoire a beaucoup de points communs avec le régime méditerranéen.

Des fruits et des légumes

Ils présentent plusieurs caractéristiques anti-inflammatoires : un faible index glycémique, des fibres, des antioxydants. Très importante pour combattre l’ostéoporose, une grande consommation de fruits et légumes est une source de calcium qui va renforcer vos os. Après 45 ans, la patate douce, le choux frisé, le brocolis sont vos alliés : https://www.konenki.fr/comment-une-patate-douce-a-sauve-ma-pre-menopause/

Des produits céréaliers complets

Leur index glycémique est bas et qui contiennent des fibres (pâtes complètes, riz complet…).

Des légumineuses  

Comme les lentilles, pois chiches, fèves, quinoa…

Des graines et des oléagineux, 

Ils contiennent des acides gras essentiels, en particulier des oméga 3, leurs fibres. 

Des huiles végétales

Comme l’huile d’olive avec ses acides gras monoinsaturés et l’oléocanthal, une molécule anti-inflammatoire.

Des poissons gras 

Ils sont riches en acides gras oméga 3. Préférez les poissons sauvages pêchés en mer aux poissons d’élevage.

Les épices

Certaines épices comme le curcuma qui contient un puissant anti-inflammatoire, appelé la curcumine. Il faut le mélanger avec du poivre noir pour faciliter l’absorption.

Les petits kifs aussi !

Le chocolat noir, mais pas à moins de 70%. Les flavanols contenus dans le chocolat noir réduisent les inflammations.

Les aliments qui favorisent l’inflammation

Les substances acidogènes, dérivant du sucre, comme les boissons sucrées et gazeuses, les bonbons, toutes les friandises. Ces aliments favorisent les inflammations chroniques et le processus de vieillissement.

Les farines blanches et leur index glycémique trop élevé dans le pain, pâtes, etc.

Les acides gras saturés de la charcuterie, des fromages gras consommés en excès ou des viandes rouges trop grasses.

Les produits laitiers peuvent aussi favoriser l’apparition de maladies chroniques. Les produits laitiers de vache contiennent du lactose, un sucre qui doit être digéré dans le tube digestif par une enzyme, la lactase. Or nous produisons de moins en moins de lactase avec l’âge.

Comment préparer les aliments anti-inflammatoires pour qu’ils gardent leurs pouvoirs bénéfiques ?

La cuisson vapeur permet de conserver au mieux les nutriments, en particulier les vitamines antioxydantes, comme la vitamine C. Privilégiez les cuissons à température basse. Evitez la friture, car les acides gras trans qui s’en dégagent sont inflammatoires.

Chassez les sucres cachés, évitez les produits transformés et privilégiez les bons produits, bio si possible. Dégustez les fruits entiers pour en avoir tout le bénéfice.

Le meilleur pour la fin ! Le vin contient des antioxydants, il est donc intéressant de le consommer (avec modération bien sûr !).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.