Konenki
Vous lisez

L’hypnose pour arrêter de fumer, ça marche ?

0
l'hypnose pour arrêter de fumer, ça marche ?
Self Care

L’hypnose pour arrêter de fumer, ça marche ?

L’hypnose pour arrêter de fumer, est-ce que ça marche vraiment ? Pouvons-nous compter dessus ?

J’étais une vraie fumeuse. Celle qui de bon matin appréciait sa première cigarette à jeun dans la voiture pour aller travailler. Glamour non ?! Une horreur ! 

Je fumais un paquet entier par jour voire plus, vous savez ces folles soirées où on trinque, boit, fume et le lendemain, on a la même voix que Simone Signoret dans Le Chat.

J’avais honte… moi qui ai toujours prôné la liberté, j’étais à l’opposé de ma conviction, je me sentais même emprisonnée.

Mes premières tentatives

J’ai arrêté de fumer deux fois dans ma vie, la première fois pendant 2 ans et sans aide. Ça a été très dur, j’ai dû me désociabiliser. Je ne pouvais plus sortir, j’avais tout le temps envie de fumer, cet interdit m’a rendue triste. J’essayais de me persuader que c’était facile et que tout allait bien, alors que je déprimais.

J’ai repris lors d’un gros moment de stress, ce qui n’est absolument pas une excuse ! Peut-être qu’inconsciemment je n’attendais que ça, la fausse bonne excuse du stress au travail.

La deuxième fois que j’ai arrêté, c’était grâce à la cigarette électronique. Mais très vite, je me suis mise à tousser, j’avais du mal à respirer et ne connaissant pas vraiment les vertus de ce substitut, j’ai repris mon ennemie préférée : la cigarette.

Comment se dire qu’on tolère plus mal la cigarette électronique que la cigarette du cowboy ? Un échec cuisant…

Mais il y a trois ans, on m’a parlé d’une hypno-clinicienne très efficace.

L’espoir envers l’hypnose

Je précise que j’avais très envie d’arrêter de fumer, je ne croyais pas à la baguette magique, je savais que je devais avant toute chose compter sur moi-même.

L’hypnotiseuse me dit que je pouvais avoir besoin de trois séances. Je débute la première : elle me demande ce qui me déplaît le plus dans cette cigarette, je parle du geste, de l’odeur de mes vêtements, de ma santé, du vieillissement de la peau et de l’emprisonnement dans lequel je m’étais mise toute seule.

Je suis confortablement assise dans un fauteuil, un casque sur la tête, elle me parle, me propose d’imaginer des paysages, le reste je ne m’en souviens pas vraiment, j’étais pourtant absolument consciente, je précise que cette hypnose n’a rien à voir avec Messmer.

Au moment où j’ouvre les yeux, elle touche ma main et me dit que je n’aurai besoin que d’une séance, pour elle j’avais arrêté de fumer ! Je reste dubitative.

Je pars travailler, je laisse mon paquet à un de mes collaborateurs. 

Là, je passe par tous les états, je ris, je pleure. Je me suis sentie assez bizarre, je rentre chez moi, je me couche.

Le lendemain, je me lève, j’ai une petite envie de fumer mais très vite, j’ai l’impression que cette envie s’évapore en 2 secondes, il m’est impossible de tenir une cigarette, je comprends qu’elle a joué sur la gestuelle. Depuis ce moment, je n’arrive même plus à tenir une cigarette dans ma main. Je ne suis plus esclave.

Le résultat de l’hypnose

Cette séance à 100 euros m’a totalement libérée et m’a fait gagner à l’époque 3240 euros par an et des poumons plus sains ! 

Je précise que j’ai conseillé cette méthode à des amis mais qui ont avant tout cru à la magie, ça n’a évidemment pas fonctionné pour eux.

Si vous voulez vous lancer, vous devez être très motivée, il vous faut le bon moment et la bonne hypno-clinicienne.

Pour aller plus loin…

https://www.konenki.fr/comment-se-debarrasser-des-kilos-emotionnels-et-maigrir-pour-de-bon/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *